Mes vacances avec Marmara (1/2) : préparer son départ

Coucou tout le monde !

Nous sommes fin septembre et je vais vous parler de vacances. Et plus exactement, de mes vacances. Oui je suis comme ça, j’aime parler de moi.

En fait je vais plus précisément vous donner mon témoignage sur mes vacances en club (formule tout inclus) Marmara, étant une habituée de la chaîne depuis maintenant un petit moment.

Quand ?

Tout commence donc comme la plupart des gens : et si je partais en vacances cette année ? Très bien, faisons donc ! Mais quand ? Personnellement j’aime beaucoup la période de fin septembre, pour la météo moins lourde qu’en plein été et surtout pour éviter les familles (quand on n’a pas encore de vie de famille, autant dire qu’il faut en profiter non ?)

C’est donc décidé, ce sera septembre !

Où ?

En attendant que les congés soient acceptés, forcément on se met à rêver et à réfléchir « mais où partir ? »

Et alors là, plusieurs solutions :

– Le rêve, la destination où on veut vraiment se rendre. Et là c’est facile…

– Pas d’idée précise, et alors là si vous êtes comme moi, c’est le budget qui va parler…

Mais malgré tout, si vous êtes face à plusieurs choix de clubs, il faut penser au dernier plan d’attaque pour tous les départager : les avis clients et notes.

Il faut savoir que les clubs Marmara sont des clubs de vacances francophones avec animation (et pas des moindres) et que la plupart des formules sont du tout inclus (petit déjeuner, repas midi, goûter et repas du soir avec boisson toute la journée jusqu’à 23h). Sachant cela, les équipes d’animation et de l’hôtel pouvant changer chaque année, il est bon de se référer aux avis clients et notamment aux notes données qui se trouvent sur le site internet de Tui.

Et vous pouvez également demander à intégrer le groupe Facebook « les mordus des Club Marmara », où vous aurez tout le positif comme le négatif des avis clients qui sont dans ce groupe (ainsi que des photos et des vidéos, ce qui permet d’avoir une idée).

Pour moi, ce sera l’île de Corfou en Grèce, à l’hôtel Messonghi Beach.

Et si on réservait ?

Bien, mais c’est pas le tout, il faut peut-être réserver les enfants, non ?

Pour cela, plusieurs méthodes :

– le site internet avec des réductions possibles de 5% en plus des promotions en réservant à certaines périodes (normalement le dimanche, mais à voir si cela n’a pas changé) : https://www.tui.fr/

– en agence (trouver une agence en cliquant ici)

– par téléphone : +330825000825

J’ai une petite préférence pour l’agence pour plusieurs raisons :

  1. Il est possible de demander des informations supplémentaires sur le club choisi et notamment le ressenti client (et oui quand il y a des plaintes, ils sont vite au courant, car on le sait le Français est râleur).
  2. Il est plus simple de s’adresser à eux s’il y a réclamations ou un problème de réservation.
  3. Ils peuvent vous faire les remises qui correspondent à des offres comme les détenteurs de la carte Fnac (9%) ou d’autres, mais je ne les connais pas tous.

Le séjour est réservé, maintenant passons aux choses sérieuses : la valise !

Préparer sa valise

Poids maxi en soute : 20kg.

Déjà, j’ai choisi l’option format pas trop grand pour ma valise pour ne pas être tentée de dépasser le poids maxi (dimensions 23x40x55 cm). Et clairement je peux la blinder, à moins d’emmener mes boules de pétanque, j’ai de la marge assurée !

Ok, donc pour assurer les vacances je dois prévoir :

– les maillots de bain pour tous les jours

– les tenues de jour au cas où on sort en excursion

– les tenues du soir, en respectant les thèmes vestimentaires Marmara (rose et blanc/bleu et blanc/chic/décontracté/guinguette/libre)

Une fois choisi, j’optimise la place avec la méthode du roulage. Et si vous le faites bien, promis à l’arrivée le dépliage se passe très bien ! Je vous ai mis des photos de ma valise avec les mêmes vêtements à chaque fois.

 

Maintenant passons au maquillage. Ma plus grosse peur quand je prends l’avion ? Que l’on me perde ma valise ! Ah j’ai des priorités dans la vie, c’est clair… du coup je choisis peu de maquillage, pas le plus précieux, mais « faisons peu mais faisons bien ».

N.B. : vous pouvez voir que j’ai oublié les pinceaux (et je m’en suis rendu compte que trop tard… vive le maquillage au doigt !! Ahah)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s